La préparation du purin d’ortie est une manière de se servir de la nature au service de la nature. C’est aussi une manière de protéger vos plantes 100% bio.

Il est vrai que je n’aime pas trouver des solutions pour supprimer les insectes soi-disant nuisibles. Dans la nature, tous les éléments ont un rôle à jouer. Nous faisons partie aussi de ce jeu!

Le purin d’ortie est une manière d’éloigner les insectes comme les pucerons, ce qui permet de protéger nos rosiers. Mais le puceron qui vous énerve tant n’est pas si méchant que ça. La coccinelle qui a si bonne réputation nous débarrasse des pucerons en les mangeant tout cru, puisqu’elle est carnivore. Le puceron en revanche est végétarien, comme moi! D’un seul coup, je le trouve beaucoup plus sympa!

Avec la décoction de l’ortie, je cherche seulement à l’éloigner.

feuille d'ortie

feuille d’ortie

Je pense que je n’ai pas fini de vous parler de l’ortie, le titre de ce blog en est une évidence!

Le purin d’ortie est un excellent engrais pour le potager et le jardin, car il est riche en azote, vitamines et oligo-éléments, ce qui permet de renforcer les défenses immunitaires de vos plantes.

Voici la technique que j’ai choisi pour préparer le purin d’ortie:

  1. Prenez des ciseaux ou un sécateur pour couper les orties. Je préfère cela à les arracher, car même si l’ortie est une plante à rhizome, vous ne risquez pas de la voir disparaître en arrachant quelques pieds d’ortie. Un bosquet d’ortie représente souvent un rhizome sur lequel pousse les tiges des orties. C’est plus une forme de respect mais c’est un avis tout à fait personnel! vous pouvez mettre des gants ou attraper l’ortie à l’extrémité de la plus haute des feuilles. La dernière fois que je me suis fait piquer, j’ai tout de suite trouvé une feuille de plantain que j’ai frotté dans mes mains et hop, plus de douleur!
  2. Prenez un seau ou tout récipient qui ne soit pas métallique, et remplissez le seau à la mesure de ce dont vous avez besoin. Par exemple pour un kilo d’ortie, vous mettez 10 litres d’eau. J’aime bien les récipients vendus en jardinerie comme vous le voyez sur la photo. Ils sont légers, flexibles, s’empilent très bien. Je l’ai choisi de différentes couleurs, ce qui rajoute une touche de gaieté dans le jardin.
  3. Les orties doivent macérer dans l’eau environ une dizaine de jours suivant la température extérieure.
  4. Vous remuez vos orties tous les jours ou tous les deux jours pendant quelques minutes.
  5. Au bout de quelques jours, vous verrez apparaître une mousse blanche à la surface. La fermentation a bien commencé.
le purin ortie

le purin ortie

Il est important de savoir quand arrêter le processus de fermentation. Suivant la température, votre purin d’ortie peut être terminé en moins d’une semaine si le mélange est exposé à la chaleur. Si le climat est plus froid, la fermentation peut durer deux à trois semaines.

Pour arrêter le processus de fermentation, vous devez surveiller la mousse en surface. Quand elle disparaît vous pouvez filtrer votre mélange.

Voici la cueillette de mes orties récoltée dans un seau de jardinage en plastique. Avouez que le vert de mes orties va très bien avec la couleur jaune de mon seau. On peut faire pratique et esthétique, non?!

purin d'ortie

purin d’ortie

Comment filtrer le mélange:

Vous pouvez utiliser une passoire de cuisine avec des mailles serrées pour que le mélange soit le plus fin possible. Sinon vous pouvez mettre un linge sur votre récipient et avec une casserole vous appuyez sur le linge et ne récupérez que le jus.

Placer votre purin d’ortie dans des récipients en bois, en terre ou même dans des bouteilles en plastique surtout bien fermées. Jamais de récipient métallique. Remplissez bien vos bouteilles pour qu’il y ait le moins d’air possible, vous le conserverez plus longtemps.

Stocker le dans un endroit frais, à l’ombre. Vous pouvez l’utiliser dans les six prochains mois, souvent plus.

Utilisation du purin d’ortie.

Nous l’avons vu plus haut, il sert à éloigner les pucerons, mais pas que…

Attention, le purin d’ortie que vous avez préparé est très concentré. Il faut absolument le diluer.

En insecticide, diluer environ un litre de purin pour dix litres d’eau de pluie.

En fongicide, pour lutter contre le mildiou, par exemple. Deux litres de purin pour dix litres d’eau de pluie.

Pour fortifier vos plantes, la dilution est moins importante: 0,5l pour 10 litres d’eau de pluie. N’hésitez pas à arroser les pieds de vos plantes avec ce mélange. Non seulement vous allez les fortifier mais elles vous remercieront en activant leur croissance.

Le purin d’ortie a mille vertus. Il y en a une que je n’ai pas encore testé mais cela ne va pas tarder. J’ai beaucoup de mal lorsque j’entends discuter autour de moi (surtout les hommes!) de la manière de supprimer les taupes. Je n’arrive pas à détester les taupes bien au contraire je dirais même que je les aime!

Les taupes aèrent le terrain, ameublissent le sol et sont assez gentilles pour ne jamais rentrer dans le potager. j’ai toute la patience qu’il faut pour ratisser leurs mottes de terre, car ce sont surtout ces mottes qui vous dérange, n’est-ce pas?!

Mais pourquoi je vous parle des taupes? Tout simplement parce que la taupe a un odorat très développé. En mettant dans le trou du purin d’ortie non dilué, vous avez de grandes chances qu’elle aille respirer ailleurs!

Je viendrai ici rapporter le fruit de cette expérience.

Il vaut mieux récolter des orties non montées en graines parce que cela vous évite de semer les graines un peu partout.

Les jeunes pousses sont de meilleures qualités pour la fabrication du purin d’ortie. Vous pouvez tailler les orties en fleurs pour voir apparaître en peu de temps de nouveaux sujets.

Si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez prendre vos orties en fleurs, c’est mieux que rien! mais faites plus attention au filtrage et à l’endroit ou vous jetez les résidus.

Si vous avez trop d’orties, n’hésitez pas à les mettre sur votre compost. C’est un excellent activateur.

Aujourd’hui, je me suis servie des orties pour une autre utilisation que le purin d’ortie. J’ai déplanté et divisé quelques plantes qui n’étaient pas à leur place.  Au fond du trou de plantation, j’ai déposé du terreau de feuilles mélangé à la terre et à un bon paquet d’orties préalablement coupées. Un paquet de vitamines pour permettre à mes plantes de bien repartir.

Vous êtes d’accord pour vous mettre au travail?

En résumé, le purin d’ortie est un excellent répulsif contre les parasites mais c’est aussi un très bon engrais pour le jardin.

En plus vous pouvez la mettre dans vos assiettes…non…pas le purin bien sûr, mais l’ortie. Je vous ai trouvé une recette sur le blog bio d’Anne Brunner, « la croustade à l’ortie et à la purée d’amande« . Je n’ai pas encore testé mais cela ne va pas tarder!

Alors, le purin d’ortie…oui ou non? J’espère que j’aurai 99,9% de oui!