L’avantage du rosier en conteneur est qu’il peut être planté toute l’année en dehors des période de gel.

La meilleure saison pour planter ses rosiers à racines nues est l’automne, car la plante au repos peut prendre son temps pour le développement de ses racines. Je dirais même le début de l’hiver, pour être sûr que le rosier n’est pas subit un arrachage trop précoce. Mais voilà, vous avez pris du retard ou vous n’avez pas vu passer le temps passer , il vous reste quelques emplacements qui accueilleraient volontiers une des plus belles fleurs du jardin, le rosier.

Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions… sur ce site!

Il faut bien faire attention à l’achat de vos rosiers en conteneur. Choisissez des pépiniéristes sérieux qui ne vous vendront pas des pots dans lesquelles les rosiers ont séjourné trop longtemps, dont les racines se retrouvent tellement serrées qu’elles ne peuvent plus respirer. Le rosier atteint là une zone de grande fragilité.

Vous avez en ce moment des expositions sur le jardin. N’hésitez pas à les visiter. De nombreux professionnels se déplacent et peuvent vous fournir d’excellents conseils. Vous pouvez aussi acheter vos rosiers par correspondance, mais essayez de choisir des fournisseurs dont le climat se rapproche le plus possible de celui de votre région.

Personnellement, je préfère choisir les rosiers dans les expositions de jardin. J’aime discuter en direct avec les pépiniéristes. On a toujours à apprendre. Qui ne connait mieux ses roses que celui qui les produit!

Ma façon de concevoir le jardinage est un peu spécial, je suis une autodidacte essayant de suivre le courant de la nature. Je me documente beaucoup mais me permet souvent de sauter certaines étapes conseillées par des professionnelles. J’aime la simplicité et si mon rosier apprécie l’endroit que je lui ai destiné, il montrera tous les signes de son contentement!

Un exemple: Une amie m’a offert un petit rosier blanc dans un pot, acheté chez un fleuriste, pensant qu’il serait moins éphémère que des fleurs coupées. C’est une excellente idée!  J’en ai profité deux ou trois jours dans la maison mais ne voulant pas trop le faire souffrir par la chaleur du chauffage encore indispensable à cette époque, je suis allée lui trouver une place dans le jardin. Bien que le rosier est une plante de soleil, j’ai opté pour une petit bout de massif qui ne recevait le soleil que trois ou quatre heures dans la journée. Il faut savoir que le rosier est une plante rustique. Bien que ces fleurs aient souvent une apparence de fragilité, notre bonhomme réagit en bon paysan fier de sa campagne et peut être planté dans des terrains quelquefois difficiles. Ma terre étant plutôt acide, j’ai creusé un trou deux fois plus grand en largeur et en hauteur que le conteneur, incorporant juste du terreau de feuille fabrication maison, pendant que mon petit rosier prenait un bain de pied dans un seau en attendant d’être placé dans sa nouvelle demeure!

Mon rosier faisait environ 15cm, le voici un an après la plantation.

rosier blanc

rosier blanc

Conseils de plantation des rosiers en conteneur.

  1. Déplanter votre rosier en conteneur délicatement et le faire tremper dans un seau en attendant que vous ayez terminé la préparation de son nouvel emplacement.
  2. Faire un trou avec une bêche de deux fois la largeur et la hauteur du conteneur
  3. Mélanger la terre de votre jardin avec du terreau préalablement acheté ou fabrication maison
  4. Séparer avec vos doigts les petites racines comprimées dans la motte
  5. Etaler les racines au fond du trou sans les abimer
  6. Recouvrir de terre en laissant apparaître le point de greffe au dessus de la motte
  7. Tasser la terre autour du pied.

Arrosez abondamment le premier jour puis recommencez plusieurs fois par semaine au moins pendant deux semaines pour favoriser la reprise de votre rosier en conteneur. Vous serez certainement aidé à cette période de l’année par des arrosages naturels apporté par Dame Nature.

Il est très souvent conseillé d’apporter un engrais naturel au moment de la plantation comme la corne broyée ou du sang desséché. Personnellement rien que le nom  de ces engrais m’empêche d’utiliser ces conseils! Je fais attention de griffer légèrement la terre de temps en temps pour l’aérer et je rajoute du terreau si ma terre devient trop compact.

Comme mon jardin n’est pas le modèle parfait d’un jardinage intempestif et qu’il est par endroit laissé aux bons soins d’une nature sauvage,  je peux récupérer un bon paquet d’orties!

L’ortie est un puissant insecticide et il est riche en azote naturel. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez récupérer quelques plants d’ortie et les placez au fond de votre trou de plantation. Entre consoeur qui pique, on s’entend bien!

L’ortie vous sera utile pendant la période des pucerons. Pour renforcer mes rosiers et leurs éviter des attaques de pucerons, je prépare un purin d’ortie dont la recette est expliqué dans cette fiche.

L’année suivante vous pouvez mettre au pied de vos rosiers, du fumier de cheval. Avec ma jument et mon âne, c’est un engrais naturel qui n’est pas difficile à trouver, mais il faut faire attention qu’il ait été mis de côté au moins pendant un an, sinon il reste trop fort et risque de brûler vos plantes.

Avec ces bons soins, les rosiers ne vont pas manquer de vous remercier.

rosier en conteneur

plantation des rosiers en conteneur

Les rosiers se marient très bien avec la lavande. J’apprécie beaucoup ce mélange de bleu avec des rosiers roses pâles. Le mélange des parfums est très subtile. c’est une voisine remplie d’attentions puisqu’elle permet de chasser les pucerons.

Vous vous attendez à ce que je vous aide à choisir votre rosier en conteneur… et bien non! fiez-vous à votre sensibilité, osez, et surtout faite vous plaisir!

Bon d’accord, je vous donne encore quelques astuces pour ceux ou celles qui sont loin de toutes jardineries ou fêtes des plantes car je vois sur mon autre blog « Kinekelly« , que lorsque je parle des expositions de jardin, il y a beaucoup de commentaires regrettant d’être si éloignés de ce genre de manifestations.

Quelques adresses pour trouver des rosiers en conteneur:

Vous avez chez André Eve une collection de rosiers en conteneur. En plus vous avez le choix entre des variétés nouvelles et anciennes.

André Eve est vraiment un spécialiste des rosiers. Pour ceux qui ont la chance d’être à Paris du 6 aux 9 juin, André Eve exposera ses roses. Ne vous gênez pas pour lui poser des tas de questions!

exposition jardin des Tuileries

exposition jardin des Tuileries

Parmi les variétés de rosiers en conteneur se trouve « Gertrude Jekyll ». Nom donné en reconnaissance au travail d’une grande paysagiste anglaise ayant participé à la conception de plus de 400 jardins aux Royaume Uni et en France, dont le célèbre jardin du Bois des Moustiers à Varengeville sur Mer.

C’est une rose résistante avec un merveilleux parfum.

Pour ne pas vous citer qu’un nom, vous pouvez aussi visiter le site de David Austin Qui vous donne aussi une belle sélection de roses en conteneur

Cela emmène une réflexion que nous allons faire ensemble. Il n’y a pas de polémique entre les variétés anciennes ou modernes. Quelles sont les plus jolies, les plus résistantes les plus poétiques, les plus…plus…plus… Avouez que cette cogitation nous transporte dans des eaux troubles qui nous empêche de voir clairement les choses!

Ceci n’est qu’une question de sensibilité et de goût personnel. Si je peux rajouter un conseil à cette réflexion, ce serait de préparer tout simplement votre espace de plantation en creusant vos trous à l’avance, en visualisant l’espace que vous voulez investir et en comparant la hauteur des plantes qui s’y trouve. De là est venu souvent mon erreur. J’ai planté un rosier dont je ne connaissais pas encore son importance de taille. L’étiquette ayant disparu du pot ( je ne le dirai jamais assez, gardez les étiquettes!). Je me retrouve avec un rosier d’une hauteur d’un mètre cinquante qui se permet de bousculer des épaules les graminées avoisinantes. Je dois attendre la meilleurs saison, c’est à dire de novembre à mars quand toutes les feuilles sont tombées, pour le changer de place. Vive les erreurs, cela fait progresser!

Surtout  , (Je crois bien que je me répète!)

Si vous achetez un rosier dont le nom ne figure pas sur le pot, rajoutez en une avant l’achat. C’est fou ce que l’on oublie vite entre le moment de l’achat et le moment de la plantation lorsque vous avez craqué pour une plante dont le nom vous étiez  inconnu jusqu’ici!

Vous avez le temps d’en profiter avant de le changer de place, mais vous pouvez aussi avoir des surprises en décidant de tailler légèrement son voisinage pour lui laisser de la place. Vous avez le droit et le temps de changer d’avis.

Au jardin, on est complètement libre, c’est ma philosophie!

rosier à petites fleurs

rosier à petites fleurs

Préparer ces lieux de plantation à l’avance.

Une bonne initiative pour ne pas avoir de surprise. Si vous plantez dans un massif exempt de plante, après avoir travaillé votre terrain, préparez les trous de plantation.

Surveillez le soleil.

Il y a plus désagréable comme mission, non?! Combien d’heures d’exposition au soleil. Terrain venteux ou non. Les rosiers aiment le soleil mais une exposition mi-ombre peut leurs convenir.

Travaillez la couleur.

Comme des artistes, posez vous la question de la prédominance d’une couleur. Eloignez vous de votre parcelle de terrain et imaginez ce que vous aimeriez voir.

N’oubliez pas la hauteur.

Créez le mouvement dans votre massif. Quelle ondulation aimeriez vous visualisé. Les rosiers doivent-ils être les sujets principaux ou aimez-vous qu’ils se laissent découvrir au travers de plantes plus présentes.

La question du temps.

Réfléchissez sur le temps que vous pouvez consacrer aux jardins. Il y a des variétés qui résistent aux maladies, d’autres qui ne demandent pas de taille, et surtout des variétés indispensables à votre période romantique dont malgré le côté éphémère, vous ne pourriez en aucun cas vous passer. Là il n’y a rien à dire!

Si vous choisissez sur catalogue, ne vous fiez pas seulement à la description mais selon la nature de votre choix vous pouvez parcourir sur notre ami « google image », les photos de votre élue!

Pour ma part je suis une inconditionnelle de « Mme Hardy » qui ressemble à une rose taillée dans de l’organdi. Comment… vous ne la connaissez pas? Vous tapez Mme Hardy photos et vous en aurez un bel échantillon!

Prenez le maximum de renseignements et lancez vous dans l’aventure,  la nature vous réserve de belles surprises!

rosier grimpant

rosier grimpant à petites fleurs roses

J’espère vous avoir aidé et surtout vous avoir donné envie de passer du temps dans votre jardin, sur votre terrasse ou balcon, car vous pouvez sans hésiter planter des rosiers dans des bacs. Ils réclament peut être un peu plus de soins mais vous serez souvent surpris du spectacle qu’ils peuvent décider de vous montrer. Je dis « décider » car ils ont aussi leur mot à dire!

Ce blog est fait pour le partage, vous pouvez y apporter votre contribution sur la plantation de rosiers en conteneur, dans les commentaires.

Bon jardinage!