Tout savoir sur la plantation de l’ail d’ornement, un bulbe vivace dont il ne faut pas se priver.

L’ail d’ornement est très facile à cultiver. Vous allez pouvoir vous amuser avec ses différentes hauteurs de tige mais aussi avec sa palette de couleurs bleue, mauve, blanche, rose, jaune.

L’allium compte plus de 700 espèces avec une floraison souvent spectaculaire. La majorité d’entre elles possèdent un bulbe qui peut fleurir pendant des années si vous leurs apportez le soin nécessaire dès la plantation. D’autres se développent à partir d’un rhizome . Ces fleurs sont très décoratives. Vous pouvez les planter en masse ou isolées au milieu d’un massif.

Mais il faut avouer que plus les fleurs sont nombreuses plus c’est impressionnant!

La plantation se fait en automne.

Les ails ou les aulx ( là je vous laisse faire le choix car j’entends toujours ces deux prononciations et les deux me semble justes!) sont des bulbes vivaces. Les tiges sont raides et surmontées de petites fleurs réunies en une grosse boule de différents diamètres suivant la variété. L’allium christophii possède des fleurs de 20cm de diamètre, mais vous pouvez trouver des variétés de fleurs allant de 5 à 40 cm de diamètre, sur des tiges de 50cm à 1,50m. Il est temps de prendre une feuille de papier et de commencer à vous concentrer sur votre ouvrage.

Comme vous avez de nombreuses variétés dans différentes couleurs et surtout différentes tailles, je vous conseille de faire un plan pour les marier aux autres plantes déjà installées dans le massif. Les bulbes d’allium de grandes tailles sont plutôt à planter en groupe de 10 ou plus, cela va apporter beaucoup de lumière dans vos massifs. Je les trouve magnifiques, plantés au milieu des graminées. Mais ils sont parfaits avec les rosiers et beaucoup dautres sortes de vivaces qu’il faut savoir associer, pour remplacer le vide que l’allium laissera après sa floraison.

Ne croyez pas qu’il faut avoir un jardin sec et aride pour profiter de l’allium. Vous avez assez de sortes de bulbes pour trouver des espèces qui se tiendront très bien dans un climat plus frais. Ces derniers sont souvent de tailles plus petites. A vous de faire la sélection mais comme je le dis et le pense souvent, le jardinage n’est pas une science exacte et rigoureuse! choisissez des variétés en fonction de vos goût et de vos humeurs, travaillez votre terrain de façon à donner le plus de chance possible aux alliums de bien démarrer.

Si les bulbes se plaisent dans ce terrain vous n’avez aucun souci à vous faire, il va prospérer et vous donner plein de petits, en vous laissant de belles surprises quand ils auront choisi eux-même leurs emplacements.

Prenez en donc de la graine!

Une chose importante à retenir: Aucun ail ne supportera longtemps un terrain détrempé en plein hiver. Il faut qu’il puisse s’installer les pieds bien au sec.

Si vous suivez ces simples conseils, vous pourrez ensuite laisser vos bulbes en terre et les voir refleurir d’années en années.

Pour les passionnés se trouvant loin des jardineries ou fêtes des plantes, j’ai essayé de parcourir le net pour trouver une adresse à partager: « Promesse de Fleurs« . Vous trouverez une très grande variété de bulbes de printemps, mais aussi beaucoup de renseignements utiles.

Que cela ne vous empêche pas de revenir me voir, ou plutôt, me lire!!

allium triquetrum

allium triquetrum

Conseils d’achats:

Lorsque vous achetez des bulbes vous devez avoir le même comportement que lorsque vous achetez vos légumes au marché. Pas une trace de pourriture, bien ferme au toucher.

Les petites faiblesses de l’ail d’ornement:

Vous avez de la chance, l’allium est rustique et solide mais il peut quand même attraper le mildiou. J’en ai longuement parlé dans la culture des tomates avec le paragraphe « comment reconnaître les symptômes du mildiou ». Si cela devait m’arriver, j’essaierais la même astuce avec le purin d’ortie. J’attends le retour de vos expériences.

Deuxième faiblesse: la mouche de l’oignon. Ceux sont les larves des mouches qui mangent les bulbes. Zut! on ne les a pas invité celles-là! Le plus grand remède est la surveillance, Car un bulbe envahit de parasites peut infecter les autres.

La date de plantation:

Suivant le choix que vous faites et la période de floraison qui s’étale de mars à juillet, la période de plantation est de septembre à novembre.

Je vous conseille de planter assez tôt, en septembre octobre dans les régions où le soleil décide de bouder un peu. Si vous avez un terrain lourd et humide, poser vos bulbes sur une belle couverture de sable pour que le bulbe ne pourrisse pas.

Quand il gèle, pas de plantation évidemment. De toutes façons, vous n’aurez pas envie de jardiner!

Maintenant vous savez qu’il y a énormément de variétés d’allium, c’est à vous de choisir quel est le mois de floraison que vous souhaitez. La plantation s’étalant de septembre à novembre pour une floraison de printemps et à cette saison vous pouvez encore planter des alliums pour une floraison jusqu’en juillet . Vous avez des espèces  précoces comme l’allium neapolitanum (de couleur blanche) que l’on peut trouver en fleur dès le mois de mars en terrain sablonneux. Que de travail de recherches en perspective!

Trucs et astuces pour la plantation de vos bulbes d’ails d’ornements:

  • L’allium aime le soleil. La plupart des bulbes ont besoin d’un ensoleillement de 6 heures minimum par jour, mais certaines espèces pourront tolérer la mi-ombre. Nous aborderons le sujet en fin d’article. Un sol frais et bien drainé. Vous avez des alliums à floraison tardives qui supportent un terrain humide pendant l’été, mais jamais comme je préfère le répéter, un terrain détrempé en hiver.
  • Le trou de plantation doit correspondre à trois ou quatre fois la hauteur du bulbe. Ne prenez pas de centimètre, à l’oeil ça suffira!
  • Plantez en groupe de 4, 8, 10 et plus comme vous le ressentez, mais l’effet de masse est toujours spectaculaire! Que cela ne vous empêche surtout pas de vous amuser avec un ou deux bulbes plantés en pot ou au milieu d’un petit massif de vivaces. Le principal c’est de tenter l’expérience!
  • Les petits calibres de bulbe seront plantés à 5cm les uns des autres, les moyens à 20cm et les plus gros à 30cm environ.
  • Si vous les plantez dans un massif, mettez des vivaces qui prendront la place des bulbes après la floraison , cela évitera d’avoir des espaces inoccupés sur le terrain.
  • Lorsque je plante un petit groupe d’allium, le transplantoir à bulbe me suffit. je travaille comme pour les tulipes en insistant sur la profondeur. Mais si vous êtes téméraire et décidez de vous lancer sur un champs d’alliums, alors creusez des sillons de trois fois la hauteur de vos bulbes, posez les au fond et remettez la terre en faisant attention que la tête reste bien vers le haut. Bon courage!
  • Placez au fond du trou des graviers ou du sable, toujours pour éviter l’humidité. Planter le bulbe directement sur la couche drainante en faisant attention que les petites racines soient vers le bas. non, je ne rigole pas! un moment d’inattention peut arriver.
  • Pas besoin d’arroser excepté si votre terrain est très sec mais essayez surtout de bien le travailler pour qu’il  reste léger surtout en hiver pour ne pas garder l’humidité (là je crois que je me répète!). En ce moment nous avons un automne pluvieux et l’apport en eau n’est pas nécessaire. Bien sûr, dans certaine région, le soleil est bien présent, l’arrosage de la terre est  nécessaire pour que le bulbe s’implante dans de meilleures conditions. Lorsque le bulbe a fini sa floraison vous ne devez surtout plus arroser pour éviter son pourrissement.

La taille de l’ail d’ornement:

A la fin de la floraison, vous devez couper  le feuillage jauni afin que le bulbe emmagasine des réserves pour la prochaine floraison.

Il est souvent conseillé de couper les fleurs fanées, mais je préfère les laisser en place le plus longtemps possible car je les trouve très décoratives. A vous de juger!

Associations de plantes avec les alliums:

  • Alliums mauves et delphiniums bleus en interposant entre eux des géraniums vivaces. A vous de choisir la couleur. J’aime particulièrement les roses ou les bleus pâles.
  • Alliums et pivoines. A consommer du regard sans modération! Vous pouvez ajouter des astrancias. La légèreté de cette fleur se marie très bien avec les tiges bien droites de l’allium.
  • Alliums et rosiers. Pour le choix, vous pouvez y passer des soirées entières!
  • Allium et sedum sont une association intéressante au niveau de la couleur et de la forme des fleurs.
  • Alliums au milieu des topières de buis.
  • Allium et toutes sortes de vivaces.
bulbes allium

bulbes allium

La plantation de l’ail en pot ou en jardinière:

Pourquoi se priver d’une si belle floraison quand on a un petit espace. Vous pouvez vous en servir pour décorer une entrée ou un balcon.

  1. Placez au fond du pot une couche de graviers pour le drainage.
  2. Toujours penser à la légèreté de la terre. Un bon terreau ou la terre de votre jardin si elle n’est pas trop lourde, sinon vous pouvez rajouter du sable et bien mélanger.
  3. Le suite se passe comme pour le jardin en faisant un trou équivalant à trois fois la hauteur du bulbe environ.
  4. Recouvrir de terre, tassez et arrosez.
plantation ail ornement

plantation ail ornement

N’oubliez pas de ranger vos pots à l’abri du gel.

Cerise sur le gâteau: les fleurs peuvent être séchées pour embellir vos bouquets.

Personnellement je préfère en profiter le plus longtemps possible dans le jardin et les laisser sécher sur place. J’aimerai les voir se ressemer naturellement et avec un peu de patience, obtenir un magnifique spectacle de hautes tiges parsemées de boules de fleurs.